Après la suppression de Maestro

Depuis le 1er juillet de cet été, la carte bancaire Maestro appartient au passé. Si cela présente des avantages pour le consommateur, le passage d’une carte bancaire Maestro à une carte Debit Mastercard ou Visa n’est cependant pas sans risques. Un aperçu de ce que signifie cette transition dans le monde des paiements. 

Maestro a vu le jour en 1991 et permettait d’effectuer des paiements et des retraits d’argent dans divers pays européens, ce qui était bien pratique en voyage, par exemple. Mais la raison de la suppression de Maestro n’est pas surprenante. Les paiements se font de plus en plus par voie numérique alors que la carte Maestro a été conçue pour les magasins physiques. Aujourd’hui, toutes les boutiques en ligne n’acceptent pas la carte. Quand c’est le cas, il faut généralement introduire un code de vérification (CVC), ce que la carte Maestro n’a pas, et les transactions échouent. 

Depuis le 1er juillet 2023, les nouvelles cartes de débit ne sont plus équipées de la fonction Maestro mais d’un autre service de paiement international. « Le fait que d’autres méthodes de paiement s’imposent à l’étranger joue également un rôle dans cette histoire », fait savoir Jeroen Schepens, spécialiste bancaire chez Brink’s Belgique. Pour les cartes datant d’avant juillet 2023, la fonction Maestro reste active jusqu’en 2027. Les diverses banques prévoient un remplacement progressif des cartes bancaires Maestro par une carte Debit Mastercard ou Visa de leurs clients.

Les banques décident

Les banques décident elles-mêmes de la carte de paiement qu’elles proposent comme alternative. Pour la plupart des banques, il s’agit de la Debit Mastercard, à l’exception d’AXA-Crelan, bpostbanque, banque CPH, Europabank, Keytrade, NewB et vdk qui optent pour la Visa Debit. Les consommateurs n’ont aucune démarche à faire. Il en va de même pour les commerçants, à condition qu’ils acceptent la Debit Mastercard et/ou la Visa Debit. Ceux qui ne l’ont pas encore fait doivent contacter leur banque.

Les coûts

Les clients n’auront rien à payer pour le remplacement de leur carte bancaire Maestro ainsi que pour l’utilisation de la nouvelle carte Debit Mastercard ou Visa Debit. Il se peut toutefois que le remplacement s’accompagne de certaines augmentations de prix en raison de la tarification d’autres parties du système de paiement. 

Par exemple, les clients de Belfius paient aujourd’hui 5 euros lorsqu’ils retirent de l’argent avec une Debit Mastercard ainsi qu’un coût supplémentaire de 1 pourcent du montant retiré, car les retraits effectués avec cette carte sont considérés comme un retrait d’argent avec une carte de crédit. Cette situation devrait toutefois changer.

Des avantages, mais pas sans impact

La transition offre aux consommateurs plus d’options de paiement en ligne étant donné que chaque boutique en ligne accepte la Debit Mastercard ou la Visa Debit. La carte offrira également plus de  possibilités de paiement et de retrait d’argent hors Europe.  Dans le monde, la Debit Mastercard est deux fois plus acceptée que la carte Maestro. On peut l’utiliser dans plus de 100 millions de lieux, tant en ligne que dans les magasins physiques ou lors de retrait d’argent aux distributeurs. 

Une bonne chose, donc. Cependant, la transition est radicale puisque toutes les cartes Maestro seront remplacées. L’organisation des consommateurs Test Achats met en garde contre les tentatives de fraudeurs d’obtenir les données bancaires. « En cas de doute, contactez directement votre banque. »

Besoin d'une gestion des liquidités sûre et efficace?

En savoir plus sur les possibilités de Brink's Complete? Appelez-nous au 02 801 00 21 ou complétez le formulaire de contact et nous vous recontacterons.

Brinks

D'autres articles