La RetailBox de Brink’s facilite la gestion de la trésorerie chez Celio

« L’argent liquide est important pour notre fonds de roulement. »

Présente depuis plus de trente ans en Belgique, la chaîne de vêtements Celio est bien connue dans le monde de la mode. Comme de nombreux autres acteurs du secteur, Celio est confronté à une baisse des paiements en espèces. Malgré cette diminution, il est essentiel que l’argent liquide soit rapidement déposé sur le compte bancaire. La RetailBox de Brink’s joue ici un rôle déterminant.

Celio est une entreprise française de prêt-à-porter masculin généralement présente dans les shopping centers et les rues commerçantes. Au fil des ans, Celio a déployé un réseau de 1.200 boutiques réparties dans plus de quarante pays. La plupart se trouvent en France, en Belgique et en Espagne. Chez nous, la chaîne est présente depuis plus de trente ans avec des boutiques principalement à Bruxelles et en Wallonie. Celio veut également développer l’activité en Flandres et a dernièrement restylé plusieurs boutiques dans un look & feel moderne. Celio propose aux clients une meilleure expérience omnicanale grâce à une offre vaste en boutiques aux lumières colorées, avec des grands écrans et des caisses enregistreuses (numériques) automatiques. 

Julien Liégeois est responsable financier chez Celio Belgique. Il a rejoint l’entreprise il y a huit ans. À l’époque, Celio travaillait déjà avec Brink’s, alors Securitas. « Notre collaboration a fortement évolué sous l’influence du déclin du paiement des achats en espèces dans nos boutiques », explique-t-il. « Aujourd’hui, à peine 10 et 15 pourcents des achats sont payés en espèces alors que nous étions à 25 pourcents il y a huit ans. Depuis le coronavirus, les clients optent clairement pour les paiements électroniques. »

Des volumes de cash statiques

La baisse des volumes de liquidités a un impact sur le nombre de transports de fonds effectués par Brink’s pour Celio. « Jadis, il y avait au moins un transport de fonds par semaine. Cela a évolué à une fois toutes les deux semaines, voire moins. » Bien que les volumes de cash diminuent, la baisse de fréquence des prélèvements a un impact significatif. « L’argent liquide est important pour notre fonds de roulement. Si un transport de fonds ne passe qu’une fois toutes les deux semaines, cet argent reste là et il est inutilisé. »

Préfinancement 

La mise en service de la RetailBox, une des Digital Retail Solutions de Brink’s, a changé la donne. Julien Liégeois explique les raisons qui ont poussé Celio à choisir la RetailBox : « Tout d’abord, pour que l’argent liquide soit plus rapidement sur notre compte, mais aussi pour le gain de temps et d’efforts. Inutile d’attendre les agents ou de préparer les sacs scellés. Et jadis, le directeur du magasin devait toujours être présent car c’était lui qui avait la clé du coffre, ce qui compliquait la planification. » 

Tout cela fait désormais partie du passé. Chaque jour, les collaborateurs peuvent déposer la recette dans le coffre intelligent qui enregistre les montants. Un jour plus tard, l’argent est disponible sur le compte, avant même que les agents de Brink’s ne soient passés le récupérer. « C’est essentiel et très positif pour notre trésorerie. Même si les montants sont modestes, ils ont un impact sur notre fonctionnement, certainement en périodes de soldes comme en juillet et en décembre. »

Une collaboration positive

Brink’s passe désormais une fois par mois en moyenne. Cela ne représente plus un problème grâce à la pré-créditation des liquidités. « Brink’s veille à ce que les montants dans les coffres ne deviennent pas trop importants et envoie des agents chercher l’argent au moment le plus opportun. Ce qui est pratique, c’est que les prélèvements ont lieu selon les montants disponibles dans les coffres. Lors des périodes chargées, Brink’s passe par exemple deux fois par mois. » La collaboration est plus souple. 

En tant que responsable financier, Julien Liégeois attache une grande importance à garder une vue d’ensemble sur la trésorerie et donc le fonds de roulement. « Le portail en ligne permet de suivre facilement les transactions, l’argent présent dans les coffres et l’argent versé sur le compte. » Il souligne que l’argent cash reste important et qu’il existe toujours un risque de manipulation. « Mais ce risque est aujourd’hui limité. Chaque enregistrement se fait en ligne et est immédiatement contrôlé par rapport au contenu du coffre. »

Vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités?

Notre équipe de spécialistes se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions

Souhaitez-vous en apprendre davantage sur la Retailbox ? Appelez-nous au 02 801 00 21 ou complétez le formulaire de contact et nous vous recontacterons.

Brinks

Plus d'actualités